Chercheur de musées

Villa romaine de Vilauba (Camós)

Le village wisigoth (Ier V-VII ap.JC)

Reconstruction idéale du village (Jordi Sagrera)

Reconstruction idéale du village (Jordi Sagrera)

Une fois la villa abandonnée, la vie sur le site s’est poursuivie avec la construction d’un petit village formé par trois unités domestiques indépendantes correspondant, probablement, à trois familles différentes qui vivaient de la culture et de l’exploitation des terres environnantes. Les maisons suivaient un plan très similaire et se composaient d’un espace de logement avec une cheminée, une cour - dans laquelle le bétail était probablement enfermé - et d’une annexe. Il paraît qu’une partie importante de la production agricole était destinée à produire de l’huile, qui était pressée dans un grand moulin, probablement à usage communautaire, situé en haut des anciens vestiges de la villa. L’huile était ensuite stockée dans de grands récipients en céramique semi-enterrés, les dolia, qui conservaient le liquide en bon état jusqu’à sa consommation ou sa commercialisation. La qualité de certains ornements wisigoths récupérés à l’issue des fouilles, comme une boucle en bronze abondamment décorée ou une bague également en bronze avec un motif floral, indique que même s’il s’agit d’une colonie modeste, ses habitants disposaient d’un certain pouvoir d’achat. 

scroll to top icon