Recherche de musée et de lieu

Seu d’Ègara. Églises de Sant Père

Ibères et Romains

Reconstitution de la ville romaine d’Ègara. Dessin de Jesús Gómez.

Reconstitution de la ville romaine d’Ègara. Dessin de Jesús Gómez.

Dès le Ve siècle av. J.-C., on constate la présence d’un village ibérique dans la région de Sant Pere. Le géographe alexandrin Claudius Ptolémée (90-168), dans son ouvrage Géographie, et s’appuyant sur des sources anciennes, parle de la ville d’Egosa, qui pourrait correspondre à ce village ibérique.

Avec la romanisation de ce territoire, à partir du IIe siècle av. J.-C., l’espace atteignit la commune avec l’empereur Flavius Vespasien (69-79), sous le nom de Municipium Flavium d’Egara.

De cette période romaine, dans la région de Sant Pere, des vestiges épigraphiques à caractère honorifique et funéraire sont conservés, ainsi que des éléments décoratifs, des pavements, des silos, des puits, des dépôts et d’autres structures industrielles, de même que les vestiges d’un domus (ou maison romaine), qui devint plus tard une partie de la résidence de l’évêque pendant la période épiscopale.

OBJETS

<p>Base de bol (100 av. J.-C.). Poterie r&eacute;alis&eacute;e au tour d&rsquo;importation italique. MdT 23151. Mus&eacute;e de Terrassa. Si&egrave;ge d&rsquo;&Egrave;gara. &Eacute;glises de Sant Pere. Expos&eacute; au&nbsp;Ch&acirc;teau Chartreuse de Vallparad&iacute;s.</p>
Base de bol (100 av. J.-C.)
Base de bol (100 av. J.-C.)
<p>Reste de l&rsquo;<em>impluvium</em> de la <em>domus</em> romaine. Mus&eacute;e de Terrassa - Si&egrave;ge d&rsquo;&Egrave;gara. &Eacute;glises de Sant Pere.</p>
Impluvium
Impluvium
<p>Pi&eacute;destal d&eacute;di&eacute; &agrave; l&rsquo;empereur Antonin le Pieux, encastr&eacute; dans le mur nord de l&rsquo;&eacute;glise de Santa Maria. Mus&eacute;e de Terrassa - Si&egrave;ge d&rsquo;&Egrave;gara. &Eacute;glises de Sant Pere.</p>
Piédestal dédié à l’empereur A
Piédestal dédié à l’empereur Antonin le Pieux.
scroll to top icon