Chercheur de musées

Palau de Maricel

Feliu Elias

Feliu Elias Bracons (Barcelone, 1878-1948)
La galerie, 1928
Huile sur panneau de bois
MNAC – Museu Nacional d’Art de Catalunya, Barcelona

Feliu Elias Bracons (Barcelone, 1878-1948)

La galerie, 1928

Huile sur panneau de bois

MNAC – Museu Nacional d’Art de Catalunya, Barcelona

Il y a plusieurs éléments dans La galerie, tels que le regard perdu du personnage, la description minutieuse des objets représentés, la corporéité de la figure avec une touche d'irréalité, les espaces vides et le temps suspendu, qui sont également présents dans d'autres œuvres de peintres qui travaillent dans le cadre des nouveaux réalisme(s) européens. Nous nous référons aux arlequins de Pablo Picasso ou Gino Severini, aux grandes figures perdues dans des espaces intérieurs de Felice Casorati, aux sinistres enfants de Cagnaccio di San Pietro ou Balthus et aux grands portraits hiératiques de Christian Schad, Georg Schimpf ou Carlo Mense.

Feliu Elias avance même parfois à ce que nous appellerons la Nouvelle Objectivité allemande (Neue Sachlichkeit).

scroll to top icon