Chercheur de musées

Palau de Maricel

L'antichambre

Hall d'entrée du Musée de Maricel.

Hall d'entrée du Musée de Maricel.

La première salle qu’on trouve avant le Salon d'Or est connue sous le nom d’antichambre et sert d'espace de réception des visiteurs. Une collection d'émaux très intéressante y est exposée. En réalité, ce que nous voyons sont des reproductions que la Junta de Museus de Barcelone commanda pour son Musée de Reproductions Artistiques. Au XIXe siècle, les Expositions d'Industries Artistiques suscitèrent un grand intérêt pour les arts somptuaires ou de l'objet. L'Europe entière vit se créer des musées de reproductions, permettant au public d'approcher les chefs-d’œuvre du passé.

En juin 1936, la Junta décida de transférer les collections de porcelaine, céramique, émaux et verre au Palais Maricel (aujourd'hui Maricel Mer) pour les y exposer.

Plusieurs de ces œuvres sont signées par quelques-uns des meilleurs artistes du moment, tels Théophile Soyer (Paris et Genève) avec Afrodita amb amorets (Aphrodite avec cupidons) ou Ernest Blancher. Toutes ne sont pas des copies, on y trouve également des originaux réalisés à partir d'œuvres d'autres disciplines artistiques, comme les portraits de Rafael. Signalons également les coffrets à tiroirs qui proviennent de Vienne et datent du XIXe siècle. Parmi les émaux, les néo-Renaissance de Pierre Gobert sont remarquables, même si leur paternité reste à établir.

scroll to top icon