Chercheur de musées

Musée Ethnographique de Ripoll

10.3 Pots à fleurs

Les récipients en fer blanc étaient utilisés quotidiennement à la maison et dans les commerces jusqu’à l’arrivée et la popularisation du plastique dans les années 60 du XXe siècle. La grande variété de volumes et formes les rendait idéaux pour y ranger des aliments mais aussi pour d’autres produits. Le ferblantier travaillait sur une plaque de métal, sur laquelle il dessinait la pièce, la découpait, la soudait et l’ébarbait. Le travail exigeait une grande précision car ces récipients étaient souvent utilisés pour mesurer des liquides comme le lait, l’huile et le vin, ou des céréales. D’autres travaux de ferblanterie étaient la manufacture de lampes à huile et lanternes et le repoussage du fer blanc pour en faire des pièces ornementales, essentiellement religieuses, destinées à des sanctuaires et des ermitages. Un exemple pourrait en être les pots à fleurs, utilisés pour décorer les autels de l’église quand il n’y avait pas de fleurs de saison. Ce pourrait être l’équivalent de nos fleurs en plastique actuelles.

scroll to top icon