Recherche de musée et de lieu

Musée Ethnographique de Ripoll

Naissance et vie du musee

Un noyau d’experts, connu sous le nom de Groupe de folkloristes de Ripoll, a été formé ici lors de la seconde décennie du XXe siècle. Poussés par un enthousiasme patriotique et un amour pour l’ethnographie, ils ont consolidé un travail de collecte d’objets et de patrimoine intangible (chansons, coutumes, légendes, dictons, devinettes, phrases populaires...), qui a culminé en 1929 par la création des Archives du Musée Folklorique de Ripoll. Le promoteur du mouvement avait été Rossend Serra i Pagès, et le fondateur Tomàs Raguer i Fossas, aidés principalement par Ramir Mirapeix i Pagès, Zenon Puig i Sala, Mgr Josep Raguer i Carbonell et Lluís Vaquer i Clapera. L’activité éditoriale de Daniel Maideu i Auguet, avec des publications sur Ripoll comme El Catllar ou Scriptorium, a été un élément propitiateur et le témoignage documentaire de Salvador Vilarrasa i Vall (auteur des livres La vida dels pastors et La vida a pagès), une heureuse conséquence. Agustí Casanova i Marquet a été le continuateur de cette initiative. Dans les années 50, Eudald Graells i Puig a appliqué de nouveaux critères au musée, en revalorisant le travail du fer dans la région et les armes à feu de Ripoll, tout en lui donnant la grandeur et le caractère qui le différenciaient des autres.

scroll to top icon