Recherche de musée et de lieu

Musèu dera Val d'Aran

Cardeuse-nappeuse

Les cylindres étaient pourvus de pointes fines en fer qui servaient à peigner la laine

Les cylindres étaient pourvus de pointes fines en fer qui servaient à peigner la laine

La cardeuse-nappeuse était chargée de transformer les flocons de laine ouverts par le diable en une sorte de voile appelée nappe. Ce voile servait également à confectionner des couvre-lits et des matelas.

La laine cardée venant du diable était placée sur le tapis roulant. Elle était ensuite introduite entre un grand tambour (rouleau) et d’autres plus petits situés au-dessus du premier. Le tambour central poussait la laine devant, alors que dans le même temps ceux du dessus la peignaient jusqu’à obtenir une « nappe » de laine, qui finalement restait collée au tambour.

scroll to top icon