Chercheur de musées

Musée des Saints d'Olot

Marian Vayreda i Vila (Olot, 1853, 1903).

Espace Marian Vayreda. Photographie: Blai Farran.

Espace Marian Vayreda. Photographie: Blai Farran.

Marian Vayreda, petit frère de Joaquim Vayreda, fut un peintre et un écrivain et une personnalité remarquable dans le domaine artistique de l’époque. Il s'est également impliqué dans la politique locale et a été un bon chef d’entreprise.

En tant que gestionnaire de l'atelier d’imagerie El Arte Cristiano (L'Art Chrétien) (1886 – 1903) – bâtiment qu’il va transformer en sa demeure - il a su travailler dans tous les domaines, dans le religieux, le commercial, le professionnel autant que l'artistique, en élargissant considérablement, dans cette étape, l’expansion de l'entreprise.

Connu surtout pour son côté écrivain, Marian Vayreda est l’auteur d’une série de textes courts et de trois romans : Records de la darrera carlinada (Souvenirs de la dernière guerre carline), Sang Nova (Sang nouveau) i La Punyalada (Le coup de poignard).

En tant que peintre consacré au paysage, Marian appartient, avec son frère Joaquim et Josep Berga i Boix, à la dénommée École d’Olot. Parmi ses œuvres se trouvent plusieurs tableaux à thème coutumier, religieux et historique, ce qui nous mène à constater les alignements s’établissant entre l'œuvre littéraire et picturale de Vayreda, de par la description soignée et précise du paysage pictural, de par le savoir qu’il démontre posséder en ce qui concerne les moindres détails du milieu et des personnages, tandis qu’il consolide et participe à l’idéologie politique et esthétique de la montagne catalane.

OBJETS

<p>Photogramme du film <em>La punyalada</em> (Le Coup de poignard), inspir&eacute; du roman de Marian Vayreda.</p>
La punyalada (Le Coup de poign...
La punyalada (Le Coup de poignard)
scroll to top icon