Recherche de musée et de lieu

Musée du Cinéma-Collection Tomàs Mallol

Vue d’optique

Vue d’optique Vue du Palais du Duc d’Aveiro à Lisbonne, Daumont (éditeur), France, vers 1780

Vue d’optique Vue du Palais du Duc d’Aveiro à Lisbonne, Daumont (éditeur), France, vers 1780

Les vues d’optique étaient des gravures coloriées à la main et destinées à être contemplées à travers la lentille d’une boîte d’optique (zograscope). Les images, réalisées à l’aide d’une camera obscura, présentaient une perspective très accusée afin de donner une impression de profondeur.

Les sujets représentés étaient très variés : paysages urbains, rues, places, monuments, jardins, intérieur de grands édifices, etc. Du temps de l’essor du spectacle de zograscope, aussi appelé mondo nuovo, c’est-à-dire pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle, il y avait quatre grands centres de production de vues d’optique : Londres, Paris, Bassano et Augsbourg. Cette production était distribuée dans toute l’Europe.

AUDIOGUIDE

09. Les vues d'optique

Écoutez le guide audio de ce musée

Tous les audios disponibles

GUIDE LANGUE DES SIGNES

scroll to top icon