Chercheur de musées

Musée de Maricel

Guitare, livre et journal

Juan Gris (Madrid, 1887 - Boulogne-sur-Seine, France, 1927)
Guitare, livre et journal, 1920
Encre et crayon graphite sur papier

Juan Gris (Madrid, 1887 - Boulogne-sur-Seine, France, 1927)

Guitare, livre et journal, 1920

Encre et crayon graphite sur papier

En 1920, Juan Gris a peint une gouache nommée Nature morte avec guitare qui coïncide avec les formes de ce dessin, même si la composition est inversée à partir d’un axe de symétrie verticale. Nous pouvons comprendre cette œuvre comme un exercice de synthèse de la tradition de la nature morte du Baroque hispanique avec le langage cubiste. Il faut rappeler que la critique a souvent comparé les œuvres de ce genre réalisées par Gris avec la sobriété des natures mortes de Francisco de Zurbarán que le peintre a certainement pu voir dans sa jeunesse au Musée National du Prado.

La nature morte est un genre très présent dans la peinture de Juan Gris. Dans ce dessin, nous pouvons voir un échantillon paradigmatique du catalogue de formes que l’iconographie de ce genre développe dans la sphère cubiste : la coupe à fruits, le journal, le livre, la bouteille ou la table. Ici, le peintre réussit à adapter chaque profil des objets, réalisés avec une grande pureté des lignes, à l’armure aux formes géométriques et, malgré la synthèse de leurs volumes, ceux-ci restent clairement identifiables.

scroll to top icon