Recherche de musée et de lieu

Musée de la Garrotxa

La Seconde République espagnole, l’École Supérieur de Paysage et l’Après-guerre

Espace consacré aux différents peintres de la période d'après-guerre. Photo: Blai Farran.

Espace consacré aux différents peintres de la période d'après-guerre. Photo: Blai Farran.

Pendant les deux décennies antérieures à la Guerre Civile espagnole, l'œuvre des peintres Melcior Domenge Enric Galwey et Iu Pascual s’imposa dans le milieu d’Olot.

Cette réalité explique pourquoi, lorsque la Généralité républicaine a restructuré les enseignements artistiques, elle a décidé de fonder à Olot l’École Supérieure du Paysage. L’École a eu, cela dit, une courte vie : inaugurée en 1934, elle ferme définitivement ses portes en février 1939.

L’après-guerre a été une époque de retour aux racines du paysagisme typique d’Olot. Malgré tout, une série d’artistes ouverts à de nouvelles influences misant sur des esthétiques plus personnelles fait son apparition.

Le plus important de ses artistes est Leonci Quera, brillant peintre et sculpteur décédé prématurément à l’âge de 37 ans. Quera a légué au Musée une œuvre importante allant du figuratif à l'abstraction la plus austère, mais impulsive et vibrante, que lui donne le fer.

GUIDE LANGUE DES SIGNES

OBJETS

<p><em>Cases d&rsquo;Olot</em>&nbsp;(Maisons d&rsquo;Olot), Josep Maria Vayreda Canadell, 1956. Peinture &agrave; l&rsquo;huile sur toile. Mus&eacute;e de La Garrotxa.</p>
Cases d’Olot (Maisons d’Olot)
Cases d’Olot (Maisons d’Olot)
M’agrada la llibertat (J’aime la liberté)
M’agrada la llibertat (J’aime
M’agrada la llibertat (J’aime la liberté)
scroll to top icon