Chercheur de musées

Musée de la Garrotxa

La Seconde République espagnole, l’École Supérieur de Paysage et l’Après-guerre

Espace consacré aux différents peintres de la période d'après-guerre. Photo: Blai Farran.

Espace consacré aux différents peintres de la période d'après-guerre. Photo: Blai Farran.

Pendant les deux décennies antérieures à la Guerre Civile espagnole, l'œuvre des peintres Melcior Domenge Enric Galwey et Iu Pascual s’imposa dans le milieu d’Olot.

Cette réalité explique pourquoi, lorsque la Généralité républicaine a restructuré les enseignements artistiques, elle a décidé de fonder à Olot l’École Supérieure du Paysage. L’École a eu, cela dit, une courte vie : inaugurée en 1934, elle ferme définitivement ses portes en février 1939.

L’après-guerre a été une époque de retour aux racines du paysagisme typique d’Olot. Malgré tout, une série d’artistes ouverts à de nouvelles influences misant sur des esthétiques plus personnelles fait son apparition.

Le plus important de ses artistes est Leonci Quera, brillant peintre et sculpteur décédé prématurément à l’âge de 37 ans. Quera a légué au Musée une œuvre importante allant du figuratif à l'abstraction la plus austère, mais impulsive et vibrante, que lui donne le fer.

OBJETS

<p><em>Cases d&rsquo;Olot</em>&nbsp;(Maisons d&rsquo;Olot), Josep Maria Vayreda Canadell, 1956. Peinture &agrave; l&rsquo;huile sur toile. Mus&eacute;e de La Garrotxa.</p>
Cases d’Olot (Maisons d’Olot)
Cases d’Olot (Maisons d’Olot)
<p>Sans titre (sculpture avec des plaques de fer), Leonci Quera, 1962-1964.</p>
Sans titre (sculpture avec des...
Sans titre (sculpture avec des plaques de fer)
M’agrada la llibertat (J’aime la liberté)
M’agrada la llibertat (J’aime...
M’agrada la llibertat (J’aime la liberté)
scroll to top icon