Chercheur de musées

Musée d’Art Jaume Morera

Le manteau bleu

Xavier Gosé i Rovira
1912
Conté, gouache et fixateur sur bristol

Xavier Gosé i Rovira

1912

Conté, gouache et fixateur sur bristol

En 1900, Gosé (Alcalá de Henares, 1876 – Lleida, 1915) commença à collaborer à Paris avec des revues satiriques, très populaires alors, et il réorienta rapidement son regard vers les femmes de mœurs légères, la prostitution et leur clientèle, dans une attitude non exempte d’une certaine dénonciation et critique. Ses dessins, qui partent du réalisme, se caractérisent par une progressive stylisation et synthèse, en assimilant des compositions d’estampes japonaises, l’équilibre de zones vides et pleines, les couleurs et le raffinement du tracé, tout l’ensemble ébauchant le style personnel si caractéristique de Gosé.

Dans l’œuvre Le manteau bleu Gosé se centre avantage sur les corps des deux figures féminines, sur leur pose et sur leurs vêtements, aux textures aquarellées très travaillées, plus que sur leurs visages, absolument inexpressifs et d’une beauté conventionnelle. L’érotisme raffiné qu’il propose dans cette scène met l’accent sur l’image popularisée d’un monde pervers et décadent, non exempt des préjudices masculins de la fin du siècle.

scroll to top icon