Chercheur de musées

Musée Archives de Santa Maria

Section muséale des Saintes

Photographie de la Section muséale des Saintes. Auteur : Ramon Manent

Photographie de la Section muséale des Saintes. Auteur : Ramon Manent

Située dans l’ancienne sacristie de la chapelle des Saintes et dans des locaux qui étaient auparavant un magasin, cette section muséale explique la tradition de plus de trois siècles, qui ont fait des saintes Juliana et Semproniana les saintes patronnes de Mataró.

Cette tradition commence lorsqu’à la fin du XVIIe siècle, le frère Joan Gaspar Roig publia un catalogue de saints et saintes de la Principauté, et divulgua que les deux Saintes, dont les reliques se trouvaient dans le monastère de Sant Cugat del Vallès, provenaient de l’ancienne Iluro. Mataró, conformément à la spiritualité de l’époque, s’est immédiatement emparée d’elles et entama un procès, afin d’obtenir une partie des reliques, chose faite en 1772. Et comme point culminant, en 1852, après un référendum populaire, les Saintes ont été proclamées saintes patronnes de la ville.

L’espace rassemble un échantillon de documents, d’objets, d’images, d’ornements liturgiques, de reliquaires, gravures, programmes, affiches, etc. Tous en rapport avec le culte, ainsi qu’avec la fête des Saintes.

Nous soulignons l’urne dans laquelle les reliques sont arrivées en 1772 ; les cartons avec la représentation de la vie, une œuvre de Joan Carles Panyó, un exemple extraordinaire d’art éphémère baroque ; le tabernacle d’argent, datant de 1827, ou l’acte de votation, afin de proclamer les Saintes patronnes l'année 1852.

scroll to top icon