Recherche de musée et de lieu

Musée Archives de Santa Maria

Pierre tombale paléochrétienne

Photographie du Pierre tombale paléochrétienne. Auteur: Ramon Manent

Photographie du Pierre tombale paléochrétienne. Auteur: Ramon Manent

Dans l’ancien presbytère, sous la tour du clocher, est exposée la pierre tombale qui, datant du Ve siècle, est un objet très emblématique, car il s’agit d’une des premières preuves de la présence du christianisme dans le contexte local au cours de la dernière période romaine, ce qui confirme la survie du village lors de l’époque de décadence d’Iluro au cours de la méconnue Antiquité tardive.

C’est un objet particulier, unique et de première importance dans le contexte archéologique catalan et de la péninsule ibérique, car il contient dans l’en-tête un grand chrisme en relief comme élément ornemental, principal avec les lettres T « tau » et P « rho » de l’alphabet grec superposées, une variante du monogramme du Christ ayant été un symbole paléochrétien, particulièrement répandu à partir de l’Édit de Milan de l’empereur Constantin.

Il s’agit d’une pierre rectangulaire qui avait recouvert une tombe, dont la caisse était composée de parois de pierre et de mortier. Elle est en une seule pièce et a été modelée sur place avec une couche très fine d’opus signinum (mortier de chaux et fragments de terre cuite).

La pierre a été découverte lors des fouilles qui ont été menées en 1958 devant la façade de l’église actuelle, dirigées par Marià Ribas. En cherchant des vestiges des nécropoles du vieux temple païen et premier temple chrétien, elle est apparue près d’autres ensembles funéraires de moindre importance. 

scroll to top icon