Monastère de Saint Esteve de Banyoles

Le cloître

Cloître néoclassique du monastère, avec le puits au milieu

Cloître néoclassique du monastère, avec le puits au milieu

Les monastères bénédictins possédaient en leur centre un cloître autour duquel s'articulaient les dépendances monastiques.

L'aspect du cloître actuel du monastère de Sant Esteve est le résultat des rénovations effectuées au XVIIIe siècle, lors de sa reconstruction totale. Il est formé de quatre galeries en portique entourant une cour parfaitement carrée de 26,5 m de côté. Au centre du cloître s'élèvent 48 petits arcs en berceau, supportés par des pilastres, et 32 petites colonnes fasciculées sur les deux tiers de leur surface. Les chapiteaux sont décorés de fleurs et de visages humains, et nous pouvons même voir à un endroit le visage d'un singe.

Peu d'éléments de l'ancien cloître roman ont été conservés. Celui-ci fut probablement construit au cours du XIIe siècle, quelque temps après la consécration de l'église, en 1086. Plusieurs chapiteaux découverts aux environs du monastère comportent des motifs zoomorphiques et géométriques très intéressants du point de vue historique et artistique. L'étude de ces chapiteaux propose une chronologie entre le XIe et le XIIe siècle.

Le monastère possédait un deuxième cloître qui a été utilisé du XIVe siècle à la fin du XIXe siècle. Seul le portail extérieur est actuellement visible, avec sa décoration typique de l'époque baroque datant de 1756.

 

OBJETS

<p>Image frontale des quatre s&eacute;pultures qui forment les Tombeaux des abb&eacute;s</p>
Les Tombeaux des abbés
Les Tombeaux des abbés
<p><span style="font-size: 8.5pt; font-family: 'Verdana','sans-serif'; color: black; background: white;">D&eacute;tail de la peinture murale de la niche gothique</span></p>
Niches peintes
Niches peintes
scroll to top icon