Recherche de musée et de lieu

Moulin de Salardú

Arbre

L’arbre était fermement fixé au rouet grâce à différentes potences.

L’arbre était fermement fixé au rouet grâce à différentes potences.

L’arbre était l’axe vertical qui transmettait la force du rouet à la meule supérieure ou tournante.

Ce mécanisme était composé d’une structure inférieure en bois, et une supérieure en fer. Sur la supérieure il y avait le fer de meule, pièce métallique qui traversait la meule dormante et qui, avec l'anille, transmettait la force pour mettre en mouvement la pierre. L’anille était une pièce métallique placée horizontalement. Elle se fixait dans l’enclavement et fixait la meule tournante.

Le babillard, à l’extrémité supérieure, frappait l’auget pour que le grain tombe entre les deux meules.

scroll to top icon