Chercheur de musées

Ferme de Can Saragossa

La fin du monde ibère. Chronologie d’un drame historique

Chronologie d’un drame historique

Chronologie d’un drame historique

Entre le VIe et IIIe siècle av. J.-C., le Sud et l'Est de la péninsule Ibérique furent le théâtre du développement et de la splendeur de la culture ibérique. Les Ibères formaient une société éminemment agricole et sédentaire. Ils vivaient généralement regroupés dans des villages situés sur des collines et emmurés, formés par des maisons avec des soubassements en pierre, des murs en argile et des toitures végétales. Montbarbat en est un exemple magnifique. Cet état d’urbanisation, bien que naissant, présentait déjà une certaine hiérarchisation et spécialisation de la société, favorisée par le commerce, que les Ibères effectuaient surtout par voie maritime avec les Grecs et les Carthaginois. Du point de vue technique et culturel, ils avaient accompli d’importantes avancées, dont notamment le travail du fer avec des outils et des armes et la poterie, domaines dans lesquels ils étaient devenus de véritables experts. Mais, même s’ils appartenaient à une même culture, les Ibères étaient politiquement désunis en raison des caractéristiques de leur société et de leur système économique. Ainsi, ils se faisaient fréquemment la guerre. C’est la raison pour laquelle il s’agissait essentiellement d’un peuple guerrier dont les villages comportaient en permanence des armes de défense.

OBJETS

<p>Base de mortier en c&eacute;ramique fait &agrave; la main</p>
Mortiers en céramique faits à...
Mortiers en céramique faits à la main
scroll to top icon