Recherche de musée et de lieu

L’Harmonia

Couleur, forme et volume

Éléments artistiques qui ont pu être sauvés de la démolition de l’église Santa Eulàlia de Mèrida, en 1936

Éléments artistiques qui ont pu être sauvés de la démolition de l’église Santa Eulàlia de Mèrida, en 1936

L’exposition présente dix-neuf huiles sur bois et onze éléments architecturaux en pierre qui offrent une vision précise de l’art de cette époque dans notre région.

Elle inclut également dix-neuf panneaux de la Renaissance et du Baroque appartenant au moins à trois retables différents : celui de saint Roch, celui des Âmes et celui des Saints. Ils faisaient partie des différents retables se trouvant dans les chapelles destinées au culte de l’église paroissiale Santa Eulàlia de Mèrida, sacrée en 1600 et détruite en 1936.

L’exposition consacre une salle à chacun des trois retables restaurés, avec des informations sur chacun d’eux et les peintures qu’ils représentent. Elle donne aussi les clés pour interpréter ces œuvres et propose des informations générales concernant la ville de L’Hospitalet de cette époque, l’église qui accueillit les retables et le processus de restauration.

Toute une série d’éléments architecturaux et de sculptures de l’ancienne église ont été intégrés à l’exposition permanente. Ils ont été répartis dans les nefs latérales. Ces éléments ont été sauvés au moment de la démolition grâce à l’action décidée de personnes de la mairie, et ils ont pu être présentés avec des critères modernes dans le bâtiment de L’Harmonia.

OBJETS

<p>Retable des &Acirc;mes. Table du jugement dernier. Jaume Huguet II (fils), d&eacute;but du XVII<sup>e</sup> si&egrave;cle</p>
Le jugement dernier
Le jugement dernier
<p>Retable de saint Roch. <em>Saint Roch visite les malades &agrave; l&rsquo;h&ocirc;pital</em>. Jaume Huguet II (p&egrave;re) env. 1595</p>
Retable de saint Roch à l’hôpi
Retable de saint Roch à l’hôpital
scroll to top icon