Chercheur de musées

Espace d’Art Cinétic Jordi Pericot (Espace d’art cinétique Jordi Pericot)

Le cinétisme organique. Les figures retòriques (Les figures de rhétorique) (1981-1984)

Le cinétisme organique Les figures retòriques (Les figures de rhétorique) (1981-1984)

Le cinétisme organique Les figures retòriques (Les figures de rhétorique) (1981-1984)

En 1975, Pericot considéra que la recherche plastique du mouvement à partir d’éléments abstraits aboutissait à un art décontextualisé, détaché de la réalité quotidienne.

À cette époque, Pericot finissait sa licence de philosophie pure et tentait d'associer pratique artistique et réalité, ce qui avait toujours été sa vocation.

Ainsi, il passa des idées abstraites à des situations pragmatiques ; il eut recours aux techniques de la persuasion et utilisa des figures de rhétorique. Il adopta les images analogiques, employant le mouvement comme matériau esthétique dans des situations pragmatiques et quotidiennes. Les contenus sont encadrés dans les mouvements rhétoriques et les techniques argumentatives de la persuasion.

Même ainsi, le mouvement et le temps restent un élément essentiel des œuvres mais sont désormais fixés en deux dimensions et de façon séquentielle (ce qui est rappelé par des photographies historiques d’Eadweard Muybridge). Pericot insère des photographies sérigraphiées avec lesquelles il s’éloigne de l’abstraction. Il part de formes naturelles dans lesquelles il ajoute l'être humain (autoportraits) et ses gestes.

OBJETS

<p><em>MeRdA</em>, 1984, bois et peinture vinylique sur bois, 150 &times; 150&nbsp;cm</p>
MeRdA, 1984
MeRdA, 1984
scroll to top icon