Recherche de musée et de lieu

Ecomusée Çò de Joanchiquet de Vilamòs

Habitació de l’hereu (chambre du fils aîné)

Il semble que cette chambre soit la principale de la maison en raison de la qualité et la quantité du mobilier

Il semble que cette chambre soit la principale de la maison en raison de la qualité et la quantité du mobilier

Les chambres étaient des espaces réservés aux membres de la maison, et peu de personnes étrangères à la famille étaient invitées à y pénétrer, à moins de visiter un malade ou un défunt.

La fermeture des chambres sur l’extérieur contraste avec le peu de vie privée dont jouissaient les membres de la famille. En effet, les chambres communiquaient entre elles par l’intérieur, et elles pouvaient également être partagées par plusieurs personnes de générations différentes.

C’est le cas de la chambre du fils aîné. En général, le chef de famille et sa femme occupaient l’une des meilleures chambres de la maison. Puis ils la cédaient à leur fils aîné lorsque ce dernier se mariait.

Le fils aîné, appelé « l’héritier », était celui qui recevait le patrimoine familial en héritage, qui le gérait et qui le transmettait à la génération suivante. Ses frères et sœurs, exclus de l’héritage, pouvaient continuer à vivre dans la maison tant qu’ils étaient célibataires. Dans le cas contraire ils devaient quitter la maison, et recevaient en compensation une certaine somme d’argent, ainsi que des vêtements. Ceci constituait la dot.

OBJETS

<p>Armoire du XVIII<sup>e</sup> si&egrave;cle en pin et noyer. Cette <em>limanda</em> faisait aussi office de secr&eacute;taire</p>
Limanda (armoire)
Limanda (armoire)
<p>Le nom et les caract&eacute;ristiques des meubles des chambres d&eacute;pendaient de la personne qui y dormait</p>
Armoire à médicaments
Armoire à médicaments
scroll to top icon