Centre d’Interprétation du barrage de la Baells

Galerie 610

C'est la première des galeries d'inspection que nous rencontrons et la seule que nous pouvons visiter. Tout au long de la galerie, nous pouvons observer plusieurs appareils grâce auxquels les techniciens prennent des mesures pour le bon fonctionnement du barrage. En voici quelques-uns.

Armoires rouges pour mesurer la température. Les techniciens branchent dans l'armoire un thermomètre qui leur donne la température des thermomètres qui se trouvent dans le barrage. Lorsque le barrage a été construit, tous les éléments d'auscultation ont été placés à plusieurs endroits stratégiques permettant de prendre ensuite les mesures. Il est très important de connaître la température des blocs de béton pour la dilatation. L'ensemble du barrage compte cinq cents appareils de mesure.

Joint de dilatation. Il convient de mesurer les joints internes et externes, avec un appareil appelé manomètre. Une aiguille marque la distance d'ouverture entre un bloc et un autre, qu'il est possible d'ouvrir et de fermer. En hiver, par exemple, il se contracte avec le froid, de sorte que les joints peuvent avoir une certaine ouverture, quoique très petite.

L’autre orifice sert à voir si les blocs ont glissé, car un bloc peut glisser par rapport à un autre. Les joints internes et les joints externes mesurent des millésimes de millimètres. Ces mesures d’ouverture et de glissement sont prises tous les 15 jours.

Mise en charge. Nous pouvons expliquer ici ce qu'est la mise en charge d’un barrage. Une fois que l'ensemble du barrage à été construit — dans ce cas au mois de février, c'est-à-dire en hiver, lorsque les blocs se contractent le plus et donc que les joints sont plus ouverts, du béton à pression est injecté entre les blocs pour que chaque bloc reste totalement scellé à l'autre. Lorsque cette opération a été effectuée sur tous les blocs du barrage, le barrage peut être ouvert. L'ouverture n'est pas réalisée d'un seul coup, mais petit à petit. Le réservoir est rempli puis vidé afin d'observer son comportement. Cette opération a été réalisé après l'inauguration, en 1976. Dans le cas de la Baells, la mise en charge a duré quatre ans, car elle dépendait des pluies de l'époque. 

Les voies d'écoulement. Ce sont des orifices inclinés qui traversent toutes les galeries. Ils sont réalisés tous les 5 mètres lorsque le barrage est terminé. Ils servent à détecter visuellement s'il y a des infiltrations, car l'eau qui y passe ressort lorsqu'elle rencontre un orifice.

OBJETS

<p>Tamis de laboratoire</p>
Tamis de laboratoire
Tamis de laboratoire
<p>Taqu&iacute;metre Wild T1</p>
Tachymètre Wild T1
Tachymètre Wild T1
scroll to top icon