Chercheur de musées

Centre d'interprétation de l'or du Sègre

La production de l’or dans la rivière Segre

L’espace d’exposition propose un parcours retraçant l’exploitation du Segre au cours de l’histoire

L’espace d’exposition propose un parcours retraçant l’exploitation du Segre au cours de l’histoire

L’espace s’ouvre sur un couloir imitant un morceau de la rivière Segre. Il plonge le visiteur dans la bultra (mot propre à Balaguer, qui désigne la forêt de la rivière). C’est un parcours historique qui est proposé autour de l’exploitation de l’or du Segre. Une rivière aurifère qui, sur tout son parcours, dépose sur son sable des petites particules d’or. Ces particules sont le fruit de l’érosion des Pyrénées, associées à d’autres minéraux comme le quartz, le zircon, la magnétite, lapyrite, la monazite et d'autres minéraux lourds.

La recherche d’or dans le Segre remonte à l’époque romaine dans la la région pyrénéenne de la vallée de la Cerdagne, mais elle a connu des années de grande activité à l’époque de l’Al-Andalus (Arabe), puis aux XVIe et XVIIe. C’est alors que l’on commence à utiliser le mercure comme amalgame pour extraire les particules d’or du sable.

Les panneaux et les vitrines expliquent et illustrent le lien historique de Balaguer et de la plaine de Lleida avec la recherche de l’or. C’était une activité économique comme une autre jusqu’à ce que, progressivement, elle soit abandonnée à cause de ses coûts d'extraction, plus élevés que le bénéfice qu’on en retirait.

OBJETS

<p>Paillettes d&rsquo;or extraites du Segre &agrave; hauteur de la commune de Balaguer</p>
Paillettes d’or
Paillettes d’or
<p>Reproduction d&rsquo;un disque d&rsquo;or avec application d&rsquo;un cam&eacute;e ovale</p>
Disque d’or avec camée ovale
Disque d’or avec camée ovale
scroll to top icon