Chercheur de musées

Terracotta, Musée de la céramique

Machine pour pétrir la terre

<p>Machine utilis&eacute;e pour p&eacute;trir la terre et la mod&eacute;ller au moyen d'un moule m&eacute;tallique plac&eacute; &agrave; la sortie de la machine.</p>

Machine utilisée pour pétrir la terre et la modéller au moyen d'un moule métallique placé à la sortie de la machine.

Initialement limitée à l'industrie des revêtements de sol, la mécanisation ne sera pas généralisée au reste de la fabrication de céramique de la Bisbal jusqu'à la deuxième décennie du XXe siècle. Jusqu'à cette époque, les innovations ne seront pas le résultat de l'incorporation de technologies, mais celui de l'optimisation et de l'amélioration de certaines phases de l'artisanat et de la spécialisation dans le travail. Ce n'est qu'en 1914 avec l'introduction de cette machine que l'industrialisation de la céramique de la Bisbal se consolidera. Le besoin de disposer d'importants stocks de terre, pour assurer l'augmentation de l'approvisionnement en argile aura pour conséquence l'apparition de la crépine; apparue avec d'autres machines complémentaires (lamineuses, tailleuses), elle facilitera autant la fabrication, à l'échelle industrielle, de carrelages mats utilisés pour le pavage que de carrelages vernis utilisés pour le revêtement. L'expansion de la production se traduira par une plus grande spécialisation productive et l'émergence des premières industries auxiliaires.

scroll to top icon