Chercheur de musées

Monastère Royal de Santa Maria de Pedralbes

L’église du monastère

Consacrée le 3 mai 1327, l’église, qui présente une grande unité architecturale, conserva la spécificité du style gothique catalan avec sobriété et majesté, ainsi que les caractéristiques propres de l’architecture mendiante du sud del’Europe. 

Le bâtiment est constitué d’une seule nef avec des chapelles latérales entre les contreforts et d'une toiture en voûtes à croisée. Les sept tronçons de la nef sont agrémentés de clés de voûte qui représentent les cantiques de la Vierge, avec le couronnement et le blason royal de l’espace du presbytère et, à l’opposé, une représentation du Christ ressuscité montrant ses stigmates. 

On remarque également les trois chœurs conservés : le haut, le bas et le central ou chœur des frères. Le haut-chœur était réservé aux religieuses du cloître et communiquait avec le dortoir grâce à la salle de l’Ange. Le bas-chœur, également destiné aux religieuses et séparé par un mur et une grille de l’église, est encore utilisé pour les oraisons quotidiennes. Le chœur en pierre avec des stalles en bois de pin situé au milieu de l’église fut construit par les frères qui accompagnaient les messes avec des cantiques. Le presbytère contient la tombe de la reine Elisenda, vêtue de son manteau et de ses attributs royaux.

scroll to top icon