Chercheur de musées

Museu Nacional d’Art de Catalunya

Majesté Batlló, milieu du XIIe siècle

Les images sculptées sur bois constituent pour l’église un de ses principaux objets de dévotion. La majesté en est une des typologies les plus répandues en Catalogne ; il s’agit d’images du Christ en croix, portant une tunique et souvent coiffé d'une couronne symbolisant son triomphe sur la mort. La majesté Batlló en est un remarquable exemple. Elle se distingue par son caractère solennel, grâce à une composition marquée par la frontalité et la géométrisation, et l'aspect luxueux de la tunique, qui rappelle les tissus byzantins ou hispano-musulmans raffinés. Le grand précédent de cette modalité est le Volto Santo di Lucca [Sainte Face de Lucques] (Toscane, Italie), objet d'un culte extraordinaire depuis la fin du XIe siècle.

Une étude de la pièce a permis de découvrir que, sous la couche actuelle de polychromie, se cachent les restes d'une autre pièce plus ancienne d'entre cinquante et cent ans, de laquelle a été réalisée une reconstitution virtuelle. La décoration visible est essentiellement à base de tons bleus et rouges ; en revanche, pour l'original, c'est le rouge, mêlé de vert et de jaune, qui prédomine.

scroll to top icon