Chercheur de musées

Museu Nacional d’Art de Catalunya

Fra Angelico, Vierge de l'humilité, vers 1433-1435

De cette œuvre de la Collection Thyssen-Bornemisza émane le sentiment humaniste de la Renaissance italienne. La majesté des personnages, la mise en scène de la lumière et l'utilisation de la couleur la rapprochent du plus pur style du Quattrocento italien. Elle a été identifiée à celle que Giorgio Vasari décrivit avoir vue en 1568 chez les Gondi, à Florence ; elle appartenait alors à un triptyque, aujourd’hui morcelé, qui a été attribué à Fra Angelico.

La Vierge, assise, portant l'Enfant debout sur son giron, tient de la main droite un vase qui contient des roses et un lys, symboles de maternité et de pureté. L'Enfant, également muni d’un lys, appuie le front sur la joue de sa Mère. Ils se trouvent sur un trône surmonté d’un rideau somptueux que retiennent trois anges, tandis que deux autres anges assis par terre jouent respectivement de l'orgue et du luth.

scroll to top icon