Chercheur de musées

Museu Nacional Arqueològic de Tarragona

Muraille romaine – Épigraphie

<p>Vue de la Salle I, avec un pan de la muraille conserv&eacute;&nbsp;<em>in situ</em><em>&nbsp;</em>et une s&eacute;lection d'&eacute;pigraphie.</p>

Vue de la Salle I, avec un pan de la muraille conservé in situ et une sélection d'épigraphie.

Nous commençons la visite du Musée Archéologique à l'étage -1, avec la projection du document audiovisuel Tarraco civitas ubi ver aeternum est (Tarraco, la ville où le printemps est éternel). Cette étage comporte également la première salle du musée, dans laquelle est conservé in situ un pan de la muraille qui protégeait la ville de Tarraco, préservé durant la construction du bâtiment actuel  du musée, et qui nous permet d'observer le système de construction de cette structure défensive. Autour de la muraille nous retrouvons une sélection d'inscriptions de différents types —honorifiques, rituels et funéraires— et époques, qui nous apportent des informations sur la structure, la composition et les caractéristiques de la société de Tarraco au fil du temps. Celles qui sont exposées dans cette salle du musée constituent une sélection du riche corpus d'inscriptions de Tarraco, le plus important d'Hispanie.


Dans ce même espace, nous pouvons voir également une sélection de pièces de monnaie qui illustrent la circulation monétaire à Tarraco. Enfin, il est possible d'y contempler deux statues de togatus et une statue cuirassée, provenant de la scène de théâtre romain de Tarraco, qui représentent probablement les empereurs Auguste, Claude et Lucius Aurelius Verus.

OBJETS

<p>D&eacute;tail des restes&nbsp;<em>in situ</em>&nbsp;de la muraille romaine.</p>
Pan de murailles
Pan de murailles
<p>Pi&eacute;destal du G&eacute;nie de la Colonie Tarraco, II<sup>e</sup> si&egrave;cle ap. J.-C., marbre de Luni-Carrare, 32 &times; 59 &times; 15&nbsp;cm.</p>
Piédestal de statue
Piédestal de statue
scroll to top icon