Chercheur de musées

Museu Nacional Arqueològic de Tarragona

La sculpture romaine

<p>Vue g&eacute;n&eacute;rale de la salle d&eacute;di&eacute;e &agrave; la sculpture romaine &agrave; Tarraco.</p>

Vue générale de la salle dédiée à la sculpture romaine à Tarraco.

Dans les villes de l'empire romain on dressait un grand nombre de statues. Les sculptures proliféraient dans les places et édifices publics : ainsi, le peuple pouvait contempler quotidiennement les représentations de divinités, héros, empereurs et hommes illustres. Au-delà de leur portée esthétique, elles étaient le témoin de l'ordre politique et social établi, qui utilisait la sculpture comme élément de propagande et de promotion sociale.

Dans le vaste ensemble d'édifices d'une ville, certaines constructions publiques arboraient une décoration sculpturale plus profuse que d'autres. C'est le cas des temples et deses édifices destinés aux loisirs, comme les théâtres, bibliothèques, thermes et nymphées.

Le forum, faisant office de centre administratif et commercial d'une ville, était le lieu le plus approprié pour accueillir des sculptures. À Tarragone, les statues qui sont conservées ont été découvertes dans la zone de la ville située entre le cirque et le port, correspondant à des édifices publics très précis, comme le théâtre, le forum de la ville et la Schola del Collegium Fabrum. N'ont été conservés pratiquement aucun restes sculpturaux provenant des deux terrasses supérieures de Tarraco, réservées au concile provincial et où se dressaient la plupart des sculptures.

OBJETS

<p>Portrait de l'empereur Marc Aur&egrave;le, II<sup>e</sup> si&egrave;cle ap. J.-C., marbre de&nbsp;Luni-Carrare, 29 &times; 26 &times;&nbsp;25,5&nbsp;cm.</p>
Marc Aurèle
Marc Aurèle
<p>Petite statue de V&eacute;nus, localis&eacute;e dans le th&eacute;&acirc;tre romain de Tarragone, II<sup>e</sup> si&egrave;cle ap. J.-C.,&nbsp;marbre de&nbsp;Luni-Carrare,&nbsp;18,5 &times; 8,5 x&nbsp;6&nbsp;cm</p>
Vénus du théâtre
Vénus du théâtre
<p>Buste &mdash;probablement fun&eacute;raire&mdash; avec le portrait d'une dame tarraconaise inconnue, II<sup>e</sup> si&egrave;cle ap. J.-C., marbre de Luni-Carrare, 33 &times; 19 &times; 26,5&nbsp;cm.</p>
Dame inconnue
Dame inconnue
scroll to top icon