Chercheur de musées

Musée municipal Josep Aragay

Les eaux-fortes de Josep Aragay

<p>Dans l'abside du mus&eacute;e est expos&eacute;e une s&eacute;lection des meilleures eaux-fortes de l'artiste.</p>

Dans l'abside du musée est exposée une sélection des meilleures eaux-fortes de l'artiste.

Entre 1936 et 1939, Joseph Aragay s'est essentiellement consacré à la pratique de l'eau-forte, avec l'achèvement de plus de trente plaques. Les gravures avaient pour thème les coutumes et usages sociaux comme Joueurs de cartes (1936), Le Festival (1937), L'enfant et le chien (1937) et l'Obsession quadriculaire (1937). Il a également fait des gravures de thèmes moralistes comme Semaine Sainte ? (1937) et Luxure (1937). D'autres gravures de cette étape sont Autoportait (1937), Sérénade crépusculaire (1937), Paysans et soldats (1937), Agriculteur (1938) Baigneuse (1938) ou Amazones (1938). Aragay exposa certaines de ces œuvres et l'Exposition du Dessin et de la Gravure de 1938, aux côtés des gravures de Xavier Nogués, les dessins du sculpteur Josep Clarà ou de ceux de Josep Granyer et Josep Obiols, parmi tant d'autres. Suite à cette exposition, la critique a été unanime : tous ont considéré Xavier Nogués et Josep Aragay comme de « grands eaufortistes ». Dans les peintures romanes conservées dans l'ancienne église de Santa Maria, les eaux-fortes d'Aragay sont exposées dans le lieu le plus emblématique du musée.

OBJETS

<p><em>Semaine Sainte ?,</em> Joseph Aragay 1937. Gravure.</p>
Semaine Sainte ?
Semaine Sainte ?
<p>Festival, Joseph Aragay 1937. Eau-forte.</p>
Festival
Festival
scroll to top icon