Chercheur de musées

Musée municipal Joan Abelló

L'art moderne dans la collection Abelló, XIXe-XXe siècles. La génération de 1917 et les figuratifs indépendants

<p>Vue g&eacute;n&eacute;rale de la salle avec les sculptures de Joan Rebull</p>

Vue générale de la salle avec les sculptures de Joan Rebull

La génération du 17 et les figuratifs indépendants

En Catalogne, parallèlement à la gestation des premières avant-gardes, vers 1917 des groupes de jeunes artistes qui commençaient à se méfier du noucentisme se sont formés. 1917 a été une année clé dans l'histoire de la Catalogne, de nombreuses notions politiques, sociales, militaires et culturelles ont connu une crise.

Le premier de ces groupes de combat est celui des Évolutionnistes, dont faisaient partie les sculpteurs Apel·les Fenosa et Joan Rebull. Fenosa est devenu, à Paris, une personnalité internationale, grâce à une approche audacieuse et éthérée de la silhouette. Alors que Rebull a ré-envisagé, de façon militante, la sculpture classique, en essayant d'oublier le néoclassicisme et le noucentisme, et en mettant à nouveau en valeur les volumes vivants du corps humain. Les peintres Joan Serra et Josep Mompou ont également fait partie des Évolutionnistes.

Dans d’autres groupes parallèles, apparaîtront des personnages comme Emili Bosch Roger et Francesc Camps Ribera, Rafael Durancamps, Pere Creixams, Pere Pruna, Josep Hurtuna, Ignasi Mundó, Jordi Curós..., ou même Joan Abelló, qui s'est caractérisé par des compositions éclatantes de couleurs et de pâte picturale, toujours avec un arrière-fond expressionniste.

OBJETS

<p><em>Portrait de mon fils Jordi</em>, 1928-1930, Joan Rebull Torroja, pierre d'Ulldecona, 25 &times; 20 &times; 15 cm</p>
Portrait de mon fils Jordi
Portrait de mon fils Jordi
scroll to top icon