Chercheur de musées

Musée Municipal de Plaisance du Masnou

Horloge solaire

<p>Horloge solaire de la fin du XVIII<sup>e</sup> si&egrave;cle</p>

Horloge solaire de la fin du XVIIIe siècle

Cadran solaire ou diptyque Cet instrument portable de poche, pliable, servait à déterminer l’heure grâce à la lumière du soleil ; les marins l’utilisèrent beaucoup jusqu’au XVIIIe siècle. Il fonctionne en projetant une ombre sur une surface précise, et une petite boussole sert à orienter le plan horizontal du cadran.

Pour déterminer la position d’un navire avec exactitude, deux coordonnées sont nécessaires : la latitude (distance nord-sud par rapport à l’Équateur) et la longitude (distance est-ouest par rapport au méridien de Greenwich).

Le calcul de la latitude ne posait aucun problème grâce à des instruments tels que les sextants, les octants et les tables mathématiques.

Le problème était de trouver une manière fiable de déterminer la longitude, ce qui fut possible grâce aux horloges. À partir de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, on construisit des chronomètres de marine particulièrement précis.

scroll to top icon