Chercheur de musées

Musée du moulin à papier de Capellades

Le sous-sol

<p>Aper&ccedil;u du sous-sol o&ugrave; le papier &eacute;tait &eacute;labor&eacute; manuellement</p>

Aperçu du sous-sol où le papier était élaboré manuellement

La plupart de la production se concentrait au sous-sol, car c'est là que se trouvaient les roues hydrauliques qui actionnaient certaines des machines du moulin à papier. 

L'élaboration du papier à la main était lente et laborieuse. La matière première, de vieux chiffons, des cordes, des filets, des voiles de bateaux, etc., était transformée en pâte à papier par avoir été broyés. Les feuilles de papier étaient ensuite fabriquées une par une à partir de cette pâte. À l'exception du séchage et de la finition, le reste du processus de fabrication avait lieu au sous-sol.

OBJETS

<p>Maillet satineur, qui servait &agrave; lisser le papier</p>
Le maillet satineur
Le maillet satineur
<p>Roue hydraulique, qui &eacute;tait utilis&eacute;e pour mettre en marche le maillet satineur</p>
La roue hydraulique
La roue hydraulique
<p>Maillets qui trituraient le tissu pour le transformer en p&acirc;te &agrave; papier.</p>
Maillets à triturer
Maillets à triturer
scroll to top icon