Chercheur de musées

Musée et village ibère de Ca n’Oliver

Une société complexe : l'aristocratie

<p>Panneaux, vitrines et statues reconstituant la vie des aristocrates ib&eacute;riques.</p>

Panneaux, vitrines et statues reconstituant la vie des aristocrates ibériques.

Cette section est consacrée à l'aristocratie et aux preuves archéologiques qui en  démontrent l’existence : la sculpture, les armes et les céramiques d'importation. 

Elle commence par une présentation de l'ensemble de la société ibère. La société était complexe, composée de différents groupes sociaux et dirigée par des élites qui organisaient le territoire. Celles-ci contrôlaient la production et la commercialisation des excédents depuis les villages où elles vivaient. La sculpture, et en particulier la sculpture funéraire, était l'un des traits d'identité de cette aristocratie. 

La première vitrine compte plusieurs représentations sculpturales. Signalons notamment, en raison de leur rareté, une exceptionnelle stèle funéraire décorée de lances, et deux fragments sculptés de lions qui faisaient sûrement partie d'un monument funéraire. La reconstitution hypothétique de la sculpture (hors de la vitrine) a été réalisée à partir de ces fragments. 

Sont exposés dans la vitrine suivante différents éléments liés à l'armement ibérique que seule l'aristocratie pouvait posséder. On y trouve des fourreaux et des lames d'épées, des lances, des boucliers, complétés par l'image de deux guerriers armés. 

La dernière vitrine contient de la vaisselle d’apparat, constituée de pièces importées de différents endroits de la Méditerranée, et d'imitations exécutées par des potiers ibères, comme le grand cratère.

OBJETS

<p>Sculpture de lion</p>
Sculpture de lion
Sculpture de lion
<p>Crat&egrave;re</p>
Cratère
Cratère
<p>Fourreau d'&eacute;p&eacute;e ib&eacute;rique</p>
Fourreau d'épée
Fourreau d'épée
scroll to top icon