Chercheur de musées

Musée et village ibère de Ca n’Oliver

La gestation d'un désastre

<p>Exemple de romanisation ib&eacute;rique</p>

Exemple de romanisation ibérique

Cette section traite de l'arrivée des Romains dans la Péninsule, de l'adaptation progressive des Ibères jusqu'à l'occupation et la disparition de la culture ibère sous l'effet d'un processus connu comme la romanisation

Elle débute par un espace interactif sur les guerres puniques, au cours desquelles Carthaginois et Romains se disputèrent la maîtrise commerciale de la Méditerranée et, ultérieurement, la conquête de la Péninsule. 

Sont ensuite présentés les techniques et les usages romains adoptés par les Ibères. Dans une vitrine, sont exposées des céramiques de tradition romaine modelées par des potiers ibères et, dans une seconde, la reproduction d'une toiture à la romaine, associant tuiles planes et tuiles courbées (imbrex), sur laquelle a été posée une antéfixe originale de Ca n'Oliver. Finalement, on observera diverses monnaies, révélatrices de l'importance croissante de ce système d'échange, et on découvrira ce qu'un légionnaire pouvait acheter avec son salaire. 

Pour illustrer la fin de la culture ibère et l'implantation du modèle territorial romain, sont exposés des objets provenant de la villa romaine de Canaletes, située à côté de Ca n'Oliver, et deux éléments sculpturaux singuliers : une stèle funéraire portant une inscription consacrée à une esclave grecque, et une borne milliaire d’une route secondaire qui, passant par Cerdanyola, reliait Bàrcino à la Via Augusta.

OBJETS

<p>Amphore italique</p>
Amphore italique
Amphore italique
<p>D&eacute;tail d'un denier trouv&eacute; &agrave; Ca n'Oliver</p>
Denier
Denier
scroll to top icon