Chercheur de musées

Museu Hidroelèctric de Capdella

Salle: EEC. Espace: Un tour par l’électricité

<p>Voltm&egrave;tre Siemens de Capdella. Cet appareil est originaire du tableau de bord de la centrale.</p>

Voltmètre Siemens de Capdella. Cet appareil est originaire du tableau de bord de la centrale.

L’électricité fait partie de nos vies mais elle n’est pas une invention humaine puisque nous pouvons la trouver dans la nature, par exemple dans un éclair.

L’électricité peut être générée en transformant un type d’énergie (mécanique, thermique, chimique). À Capdella on utilise une turbine Pelton qui transmet l’énergie mécanique à un générateur produisant du courant alternatif. Dans cette centrale on génère beaucoup d’énergie avec une petite quantité d’eau car la chute de Capdella, de 840m de dénivelé, donne une pression de 84 kg/cm². Pendant de nombreuses années elle a été la chute la plus importante de l’Europe.

L’énergie hydroélectrique qui est générée à Capdella est transportée à travers des lignes à haute tension supportées par des pylônes et, en arrivant aux maisons, on abaisse le voltage à 220 volts.

La centrale hydroélectrique de Capdella, cent ans après sa mise en service, est encore en plein fonctionnement et produit 25.000 kWh.

La centrale hydroélectrique de Capdella produit du courant en différents points, à condition qu’il y ait dénivellation. Au commencement, les pentes sont prononcées et on utilise des conductions forcées, comme à Capdella, Molinos et La Plana de Mont-Ros. Lorsque qu’il y a moins de dénivellation, l’eau est accumulée dans les barrages, qui ont peu de force et de pression mais qui utilisent une quantité massive de litres.

 

 

 

OBJETS

<p>Ampoules d&rsquo;incandescence, de gauche &agrave; droite; un halog&egrave;ne, une type Edison et une de ba&iuml;onnette.</p>
Ampoules d’incandescence
Ampoules d’incandescence
scroll to top icon