Chercheur de musées

Musée Ethnographique de Ripoll

Doigtiers de moissonneur

<p>Doigtiers de moissonneur</p>

Doigtiers de moissonneur

Le doigtier était une protection en bois, semblable à un petit sabot, que les paysans portaient à la main gauche pour éviter de se couper avec la faux ou la faucille pendant la moisson. Il était également utilisé en guise de protection au moment d'affûter les outils. Sans le doigtier, il était facile de se couper avec la faucille bien aiguisée après de longues heures de moisson.

Selon sa taille, cet objet protégeait les quatre doigts de la main gauche ou seulement trois (l'index restait en dehors). Il était généralement attaché au poignet à l'aide d'une corde ou d'une sangle en cuir, et il comportait un orifice près de la pointe pour permettre à la main de respirer.

scroll to top icon