Chercheur de musées

Musée Ethnographique de Ripoll

Fer

<p>Salle du fer forg&eacute;.</p>

Salle du fer forgé.

La transformation du fer en produits métalliques, tels que des outils agricoles et d'autres métiers, des armes, des serrures ou des clés, représente une part essentielle de l'économie de Ripollès tout au long de l'ère moderne jusqu'au XIXe siècle, avec l'émergence de la société industrielle.

La région a été témoin du développement un minerai de fer, avec des gisements situés principalement dans la vallée de Ribes, mais aussi à Nyer et à Mentet, au Conflent.

Des infrastructures hydrauliques comme des canaux, des barrages et des étangs ont été construites sur les rives des fleuves Ter, Freser, Rigat et Carboner et au torrent du Forn. Des forêts entières sont transformés en charbon pour fournir, aux forges, le charbon végétal nécessaire pour transformer le minerai (ou minéral de fer) en masse de métal brûlante, qui, une fois compactée avec les massues, se transforme en fer. Ces matières premières et sources d'énergie permettront le fonctionnement des forges et des établissements dirigés par les maîtres forgerons, qui ont une profonde connaissance des secrets du métier et, qui travailleront avec d'autres spécialistes, comme le boulanger, le fondeur, le chauffeur de machines à vapeur, le mailleur, le tireur et le chauffeur. Par ailleurs, le processus d'élaboration du fer aura encore besoin d'autres spécialistes, tels que les mineurs- compris dans l'exploitation des gisements de fer, de travailleurs-les mineurs de charbon ou les transporteurs.

OBJETS

<p>Diorama de clavetaire.</p>
Diorama de clavetaire
Diorama de clavetaire
<p>Arme &agrave; feu.</p>
Arme à feu
Arme à feu
scroll to top icon