Chercheur de musées

Musée diocésain de Tarragone

Salle III. Salle capitulaire

<p>La salle III du mus&eacute;e occupe la salle capitulaire, o&ugrave; les moines sont pr&eacute;sents lors d'occasions solennelles.</p>

La salle III du musée occupe la salle capitulaire, où les moines sont présents lors d'occasions solennelles.

Cette salle, et les deux salles qui la précèdent, offrent aux visiteurs une exposition de peintures, de sculptures et d'argenterie liturgique du XVIe au XIXe siècle.

Il convient de mentionner la tapisserie des Potestats (des puissances) ou de la Bona Vida (de la bonne vie), une œuvre tissée à la fin du XVe siècle à Arras (France), qui fait partie de la collection de 54 tapisseries appartenant au chapitre de la cathédrale et conservées au musée. Le suaire mortuaire de Poblet, une œuvre brodée à Rome au XVIIe siècle, est également visible.

Certaines peintures sur panneaux du XVIe siècle montrent la vitalité de la peinture à cette époque, comme L’adoration des bergers, attribuée à Vicent Macip, ou la Flagellation, originaire d’Ulldemolins. L’huile sur toile appelée La lamentation est une œuvre attribuée à Josep Viladomat, du XVIIIe siècle. L'ostensoir processionnel de la cathédrale est conservé dans une vitrine latérale. C'est une œuvre Art nouveau conçue par Bernardí Martorell, en argent naturel et doré, avec des bijoux encastrés. La sculpture est accompagnée de statues des frères Lluís et Francesc Bonifàs, et d'Antoni Pallàs, toutes datées du XVIIIe siècle. Certains éléments d'argenterie liturgique renaissance et baroque, comme le reliquaire réalisé par Lope de Salazar ou la croix-reliquaire de l'archevêque Pere de Cardona, complètent la sélection.

OBJETS

<p>Croix reliquaire de l'archev&ecirc;que Pere de Cardona. Attribu&eacute;e &agrave; Pere Joan Palau.</p>
Croix reliquaire de l'archevêq...
Croix reliquaire de l'archevêque Pere de Cardona
scroll to top icon