Chercheur de musées

Museu Diocesà d'Urgell

La cathédrale de Santa Maria d’Urgell

<p>Cath&eacute;drale de Santa Maria, en style roman, XIIe si&egrave;cle. D&eacute;clar&eacute;e monument historique et artistique en 1931.</p>

Cathédrale de Santa Maria, en style roman, XIIe siècle. Déclarée monument historique et artistique en 1931.

La cathédrale de Santa Maria, de style roman et datée au XIIe siècle, est la dernière d’une série de cathédrales qui ont été érigées à la Seu D’urgell entre le IVe et le XIIe siècle. Elle est considérée comme l’œuvre de l’évêque saint Ot, même si celui-ci est mort en 1122, juste au commencement des travaux. La cathédrale continua à être bâtie pendant les mandats de ses successeurs. On connaît le nom de l’un des architectes qui mena les travaux, Ramon Lambard, originaire de Coll de Nargó, grâce au seul contrat de travaux que l’on connaisse de l’époque. L’état actuel de la cathédrale est le résultat des différentes restaurations menées à bien pendant le XXe siècle.

C’est une construction en plan basilical, formée par trois nefs et un grand transept achevé aux extrémités par une tour. Le chevet, l’un des plus réussis du roman catalan, a cinq absides mais seul le central se projette à l’extérieur. La galerie couverte, dans sa partie supérieure et d’une évidente influence italienne, qui est son élément le plus voyant. La façade principale est remarquable car elle concentre presque toute la décoration sculpturale avec des motifs caractéristiques du roman. Sur la façade sud, on trouve la porte d’accès au cloître, endroit destiné à la méditation. On conserve trois des galeries romanes du XII siècle avec des chapiteaux sculptés. La quatrième fut renouvelée au XVIIe siècle. Le cloître permet aussi la communication entre la cathédrale et les dépendances annexes, l’église de Saint Miquel, le décanat et l’église de la Pietat, l’actuel musée.

OBJETS

scroll to top icon