Chercheur de musées

Musèu dera Val d'Aran

La conquête de la montagne. La romanisation

<p>La conqu&ecirc;te de la montagne. La romanisation.</p>

La conquête de la montagne. La romanisation.

Pendant le Ier siècle av. JC., la haute vallée de la Garonne est annexée à l’Empire romain. C’est ainsi que l’ancien pays des convenae se convertissait en la civitas convenarum, ayant pour capitale la ville de Lugdunum convenarum, fondée l’an 72 av. JC. par Pompé, et actuellement connue comme Saint Bertrand de Cominges.

C’est à travers Lugdunum convenarum que sont introduites la langue et la civilisation latine dans l’Aran et dans les vallées voisines. Le Val d’Aran s’intègre comme le pagus aranensis dans cette organisation administrative et sa capitale est Vetula, Vielha.

Les romains se sont installés dans ces régions de montagne attirés par l’existence des eaux thermales, de marbre et d’autres ressources naturelles telles que le bois et les minerais. En Aran, on peut trouver des exploitations dans les endroits thermaux de Les Arties et Tredòs, à la carrière de marbre d’Arties, ainsi que des exploitations de bois sur tout le territoire de l’Aran.

À la fin du VIe siècle ap. JC., la destruction de Lugdunum par les Francs et l’invasion de l’Aquitaine par les Vascons, ont fait disparaître l’organisation de la civitas convenarum, faisant reculer le processus de latinisation et de christianisation à l’Aran.

OBJETS

<p>Vase de c&eacute;ramique sigill&eacute;e, n&eacute;cropole de l&rsquo;Haro de Gar&ograve;s, IV-V si&egrave;cles ap. JC.</p>
Vase de céramique sigillée
Vase de céramique sigillée
scroll to top icon