Chercheur de musées

Musée des Saints d'Olot

Moulage et travail de retouche. Étage -1

<p>Artisans travaillant dans la salle de moulage.</p>

Artisans travaillant dans la salle de moulage.

C'est ici que commence le processus de fabrication en série du modèle choisi dans la salle précédente.

On place tout d'abord le modèle dans le contre-moule correspondant. Le contre-moule est la structure servant à réaliser le moule ; chaque pièce en possède un et on les conserve dans un autre dépôt.

On utilise l'argile pour bien fixer le modèle au contre-moule. Pour la création du moule, qui n'est autre que l'épreuve négative du modèle, on utilise de la gélatine, un liquide épais qui se solidifie lorsqu'il refroidit et que l'on introduit par les trous du contre-moule. Deux moules seront réalisés :  un pour le devant et un autre pour le dos de la statue.

Une fois les moules réalisés, ils sont entièrement recouverts de pâte à bois. On prend ensuite des morceaux de toile de jute que l'on enduit également de pâte à bois. Ces morceaux de toile sont appliqués sur toute la surface du moule. Une fois le mélange séché, le moule gagnera en consistance. On procède de la même manière pour le deuxième moule. On laisse sécher et on effectue le démoulage.

Le parcours se poursuit dans la salle du travail de retouche, où la pièce est conditionnée pour être peinte et décorée.

Le processus de moulage a laissé des bavures et des imperfections et les parties saillantes, moulées séparément, doivent maintenant être rajoutées. La pose des yeux, l'une des étapes les plus difficiles et délicates, s'effectue aussi à ce moment-là.

OBJETS

<p>Confection du moule. Photo : Anna Pons.</p>
Confection du moule
Confection du moule
<p>Yeux en verre pour les figures. Photo : Anna Pons.</p>
Yeux en verre
Yeux en verre
scroll to top icon