Chercheur de musées

Musée du Jouet de Catalogne

Les patins de Quim Monzó

<p>Patins, &agrave; base extensible, qui ont appartenu &agrave; l'&eacute;crivain Quim Monz&oacute;. Photo &copy; Jordi Puig</p>

Patins, à base extensible, qui ont appartenu à l'écrivain Quim Monzó. Photo © Jordi Puig

Ces patins, fabriqués en fer, bois, cuir et caoutchouc, se caractérisent par leur extensibilité, de sorte que la base pouvait être étendue lorsque le pied du propriétaire augmentait. Le musée expose ceux ayant appartenu à l'écrivain Quim Monzó, qui se souvient de les avoir reçus quand il avait environ quatre ans et de les avoir utilisés jusqu'à ses quatorze ans. D'après ses explications, il se rendit compte, lorsqu'il fit don de ses patins au musée et en regardant l'usure de la gomme de devant, qu'il n'a jamais appris à freiner du pied gauche.

scroll to top icon