Chercheur de musées

Musée du Cinéma-Collection Tomàs Mallol

L'image en mouvement

<p>Espace "L'image en mouvement". Au premier plan, un ph&eacute;nakistiscope interactif. Photo : MdC.</p>

Espace "L'image en mouvement". Au premier plan, un phénakistiscope interactif. Photo : MdC.

L'image s'anime

À la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, des scientifiques font une découverte majeure : une particularité de la vision humaine fait que l'œil perçoit un mouvement lorsqu'il voit défiler rapidement une série d'images statiques. Il s'agit simplement d'une séquence répétées d'images illustrées donnant l'illusion d'un mouvement continu.

Suivant ce principe, on voit apparaître plusieurs appareils comme le phénakistiscope, le zootrope, le praxinoscope... Ces jouets sont très vite commercialisés et connaissent un immense succès. Le public a alors l'opportunité de voir une image (un dessin) en mouvement.

OBJETS

<p>Ph&eacute;nakistiscope. R.S. Sieberman Lithograph. Le periphanoscope (c. 1833-50).</p>
Phénakistiscope
Phénakistiscope
<p>Praxinoscope &agrave; projection. &Eacute;mile Reynaud (1882). Photo : MdC.</p>
Praxinoscope à projection
Praxinoscope à projection
<p>Choreutoscope de Beale, Baker, Grande Bretagne, 1866-1880</p>
Choreutoscope
Choreutoscope
scroll to top icon