Chercheur de musées

Musée Cau Ferrat

L’auca de Monsieur Esteve

<p>Ramon Casas (dessins) et Gabriel Alomar (paroles), <em>L&rsquo;auca de monsieur Esteve</em>, 1907, fusain, encre, aiguada (peinture &agrave; l'eau), aquarelle, gouache et pastel sur papier</p>

Ramon Casas (dessins) et Gabriel Alomar (paroles), L’auca de monsieur Esteve, 1907, fusain, encre, aiguada (peinture à l'eau), aquarelle, gouache et pastel sur papier

La première édition de l'histoire de L’auca de Monsieur Esteve de Santiago Rusiñol date de 1907. Celle que l'on voit ici est sa transformation en dessins par Ramon Casas et textes de Gabriel Alomar.

Monsieur Esteve, personnage principal de l'œuvre, et membre de la petite bourgeoisie barcelonaise, a un neveu qui veut être artiste, riches de tous les idéaux que cette décision implique. Par cette opposition, Rusiñol pose l'une des questions les plus importantes du modernisme : le rapport de l'artiste avec la société bourgeoise ; question résolue dans le fond par une entente, un pacte.

Parue en 1917, ce fut l'une des grandes références théâtrales et l'un des grands succès publics de la vie de Rusiñol.

scroll to top icon