Chercheur de musées

Musée de Montserrat

Archéologie de l’Antiquité

<p>Salle d&rsquo;arch&eacute;ologie</p>

Salle d’archéologie

La section « Archéologie de l’Antiquité » a pour origine le musée biblique, créé en 1911, œuvre gigantesque et admirable du moine Dom Bonaventura Ubach (Barcelone, 1879 - Montserrat, 1960), qui a longtemps résidé à Jérusalem et Beyrouth à partir de 1906. Depuis ces villes, il a entrepris de grands voyages d’exploration à la recherche d’informations lui permettant d’étudier la Bible à partir du contexte culturel dans lequel elle a été écrite. À la fin du XXe siècle, la collection s’est enrichie de nouvelles pièces importantes, grâce au don de l’architecte Xavier Busquets (1990) et, plus tard, de la Fondation Caja Madrid (2003). On peut actuellement y voir des œuvres de Mésopotamie, d’Égypte, de Chypre, d’Italie et du monde hellénique, du Bas-Empire et de la culture paléochrétienne. Ces éléments archéologiques de l’Antiquité se trouvent dans un cadre architecturalement très différent du reste du musée, entouré de voûtes en carrelage catalan appelées en cul-de-four. Ses tonalités rappellent le sable des immenses déserts d’Égypte et du Proche-Orient. Les diverses cultures qui composent de façon permanente cette section sont facilement reconnaissables et elles suivent un ordre plus ou moins chronologique.

OBJETS

<p>Tablette votive de Tamiu, la chanteuse d&rsquo;Amon, dynastie XIX<sup>e</sup>-XX<sup>e</sup> si&egrave;cle (1320-1085 av. J.-C), bois polychrome, 27 &times; 17 &times; 1,2 cm</p>
Tablette votive de Tamiu, la c...
Tablette votive de Tamiu, la chanteuse d’Amon
scroll to top icon