Chercheur de musées

Musée de Mataró. Can Serra

Le portrait de Faustine

<p>Portrait de Faustine la Jeune, seconde moiti&eacute; du IIe si&egrave;cle ap. J.-C. IIe si&egrave;cle ap. J.-C.</p>
<p>Marbre de Luni Carrare</p>
<p>Originaire de la maison Torre Llauder</p>
<p>Photo&nbsp;: Mus&eacute;e de Matar&oacute;</p>

Portrait de Faustine la Jeune, seconde moitié du IIe siècle ap. J.-C. IIe siècle ap. J.-C.

Marbre de Luni Carrare

Originaire de la maison Torre Llauder

Photo : Musée de Mataró

Visage sculpté dans le marbre qui représente un personnage féminin. On peut distinguer que c’est le portrait d’une jeune femme par les traits de son visage et son type de coiffure : ­les cheveux ondulés, la raie au centre et le chignon au niveau de la nuque­, furent considérés comme une image inspirée de l'impératrice Faustine la Jeune, épouse de Marc Aurèle.

Il était coutume dans les maisons aisées d’avoir des portraits de la famille impériale, car en plus du prestige qu’ils reflétaient, ils apportaient un sentiment de protection par le fait d’être un personnage divin. Dans ce cas présent, ce portrait représentait la déesse de la beauté et la maîtresse de la maternité.

scroll to top icon