Chercheur de musées

Musée de Mataró. Can Serra

Photographie du Forn del Vidre (Four de verrier)

<p><em><strong>Eliseu Masafrets, vitrier d&rsquo;ampoules du Forn del vidre (Four de verrier),</strong></em>&nbsp;1947</p>
<p>Photo&nbsp;: Santi Carreras et Sajaloli</p>
<p>Archives municipales de Matar&oacute;/Fons Carreras</p>

Eliseu Masafrets, vitrier d’ampoules du Forn del vidre (Four de verrier), 1947

Photo : Santi Carreras et Sajaloli

Archives municipales de Mataró/Fons Carreras

La tradition pour la fabrication du verre à Mataró remonte à l’époque romaine mais c’est surtout aux XVIe et XVIIIe siècles qu’elle obtient la plus grande gloire.

Au début du XXe siècle, se construit la société Juan, Estañol y compañía qui se dédia à la fabrication du verre et du cristal. C’est le précurseur de la Cooperativa del Forn del Vidre (Coopérative du Four de verrier) qui est né légalement le 27 juin 1935.

En 1944, la verrerie de Mataró fabriquait 16 millions d’ampoules y compris les tubes, les tubes à essai, des baguettes et des résistances thermométriques. Pendant leur temps libre, les ouvriers créaient des objets décoratifs tels que des poissons, des vases et des presse-papiers.

scroll to top icon