Chercheur de musées

Musée de Mataró. Can Serra

Mataró, une ville méditerranéenne : Vers la conquête des libertés (du XXe siècle jusqu’à nos jours)

<p>Matar&oacute;, une ville m&eacute;diterran&eacute;enne</p>
<p>MdM. Photo&nbsp;: Eusebi Escarpenter</p>

Mataró, une ville méditerranéenne

MdM. Photo : Eusebi Escarpenter

Le passage du XIXe au XXe siècle fut marqué par une grande instabilité politique qui plongea le pays dans un climat de méfiance et de confrontation. Au XXe siècle, tandis que les guerres européennes eurent un impact positif ici en apportant un certain bénéfice économique, les dictatures et les guerres sur le territoire espagnol ne firent de manière générale que blesser plus profondément la société catalane et la ville de Mataró. L’arrivée de la démocratie, les nouveaux flux migratoires, le redressement économique, la croissance urbaine, la récupération du front maritime et la construction du port, la dotation d’équipements publics et la récupération du patrimoine ont permis de placer de nouveau la ville comme une des capitales catalanes avec une personnalité qui la rend unique : Mataró c’est une ville entreprenante, c’est une ville méditerranéenne et c’est une ville qui rattrape et diffuse son passé pour définir la voie de son futur.

OBJETS

<p><em><strong>Eliseu Masafrets, vitrier d&rsquo;ampoules du Forn del vidre (Four de verrier),</strong></em>&nbsp;1947</p>
<p>Photo&nbsp;: Santi Carreras et Sajaloli</p>
<p>Archives municipales de Matar&oacute;/Fons Carreras</p>
Photographie du Forn del Vidre...
Photographie du Forn del Vidre (Four de verrier)
scroll to top icon