Chercheur de musées

Musée de Mataró. Can Serra

Mataró, une ville méditerranéenne : L’innovation et l’aventure (du XVIIIe au XIXe siècle)

<p>Matar&oacute;, une ville m&eacute;diterran&eacute;enne</p>
<p>MdM. Photo&nbsp;: Eusebi Escarpenter</p>

Mataró, une ville méditerranéenne

MdM. Photo : Eusebi Escarpenter

Au XVIIIe siècle, on commence à percevoir les signes d’un nouveau modèle de production qui devait finir par mener au capitalisme. Il s’agissait d’un système basé sur le travail salarié, sur la participation du capital des associés, sur la production massive et rationalisée, sur la division sociale du travail, sur la recherche et l’innovation technologique, sur le développement de machines industrielles et sur la conquête de marchés de plus en plus éloignés, qui offraient de nouvelles perspectives commerciales. Lorsque la machine à vapeur arriva au XIXe siècle, Mataró entra pleinement dans le processus de la révolution industrielle et joua un rôle moteur dans le panorama catalan.


Il s’agit d’une période où l’innovation et l’aventure menèrent les efforts des habitants de Mataró vers la construction d’une nouvelle ville en constante évolution.

OBJETS

<p><strong>Le Couronnement de l'&eacute;tendard de la Coop&eacute;rative ouvri&egrave;re de Matar&oacute;</strong>, 1884</p>
<p>Antoni Gaud&iacute; (Reus, 1852 &ndash; Barcelone, 1926)</p>
<p>Bronze</p>
<p>19x23&nbsp;cm</p>
<p>Photo&nbsp;: Ramon Manent. Mus&eacute;e de Matar&oacute;</p>
L’abeille d’Antoni Gaudí
L’abeille d’Antoni Gaudí
<p><em><strong>Matar&oacute; depuis la mer</strong></em>, 1872</p>
<p>Laure&agrave; Esplugues (s.d)</p>
<p>Peinture &agrave; l&rsquo;huile sur toile</p>
<p>54x104&nbsp;cm</p>
<p>Photo&nbsp;: Mus&eacute;e de Matar&oacute;</p>
Mataró depuis la mer, 1872
Mataró depuis la mer, 1872
scroll to top icon